Crack-wifi.com FORUM

LE FORUM DU SITE

Wifi, Backtrack, crack WEP et WPA...

Vous n'êtes pas identifié(e).  

Annonce

Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur agr Alfa Network: du matriel Wifi slectionn, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nh, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

#1 23-06-2009 08:23:55

ex-tel
Banni(e)
Lieu : FRANCE
Inscription : 31-12-2008
Messages : 255

[INFO] Les gouvernements victimes des hackers mal intentionnés

Les gouvernements victimes des hackers mal intentionnés


Imaginez que, d’un seul coup, les lumières s’éteignent, que des avions militaires étrangers survolent notre pays sans que nos propres appareils puissent décoller, que nos centrales nucléaires soient menacées...

Ce n’est pas le scénario catastrophe d’un film hollywoodien mais celui sur lequel planchent les services secrets américains et européens. Par quel phénomène les grandes puissances militaires pourraient-elles se retrouver dans une telle situation ?

Il suffit de quelques informaticiens talentueux. Avec 1,5 milliard d’internautes dans le monde, imaginez le nombre d’ordinateurs reliés au Web, donc l’étendue du champ d’action des hackers.

Pression sur nos systèmes de défense La cyberguerre est LA menace du 21ème siècle. Loin de n’être qu’un fantasme de fanatiques de la théorie du complot, certaines attaques prouvent combien elle est réelle. Ainsi Forbes relate qu’un hacker a réussi à prendre le contrôle, à partir de son ordinateur, d’une centrale nucléaire américaine.

Plus encore que les installations, ce sont les programmes du Pentagone qui suscitent la convoitise des pirates.

Dernièrement, le Wall Street Journal a révélé que des cyber-espions s’étaient introduits dans les systèmes informatiques du Pentagone pour consulter les fichiers relatifs au plus coûteux programme d’armement américain : l’avion de chasse F-35. Sommes en jeu pour ce joujou dernier cri : 300 milliards de dollars.

Pour s’introduire dans les mémoires centrales, les pirates informatiques ont utilisé Internet – heureusement, les données les plus sensibles sont stockées dans des ordinateurs non raccordés au Net.

En 2007, le Pentagone était déjà la cible d’attaques et avait dû débrancher les ordinateurs de certains dirigeants, seule solution pour protéger leurs secrets. Il y a quelques mois, c’était au tour des programmes de contrôle aérien de l’armée de l’air d’être victimes de visiteurs mal intentionnés. Les hackers sont si doués qu’ils ont également réussi à introduire un virus dans le système informatique d’une station orbitale de la Nasa.

D’autres pays ont été victimes d’attaques, mais, cette fois, plus politiques. Ainsi, en 2007, en Estonie, tous les systèmes d’information liés aux institutions politiques, gouvernementales, économiques et médiatiques ont subi le feu massif d’attaques. Le but : un blocage intégral.

En 2008, ce fut au tour de la Géorgie d’être la victime du même genre de raid. En plein coeur de son conflit avec la Russie, le site présidentiel est devenu inopérant à cause d’un nombre trop important de connexions, ces dernières étant loin d’être bienveillantes. Plus tard, ce sont les autres institutions politiques et médiatiques qui connaîtront le même sort. Le ministre des Affaires étrangères a même été contraint de créer un blog, afin de continuer à communiquer avec la population.

La nouvelle stratégie des Etats Avec les virus ou autres attaques informatiques, l’ennemi reste dans l’ombre. Pourtant, bien souvent, des Etats en sont à l’origine. Ainsi, derrière l’espionnage dont sont victimes les Etats-Unis se cacherait la Chine, du moins c’est ce qu’annonce un ancien responsable américain au Wall Street Journal.

Le cyber-espionnage serait une pratique encouragée par Pékin, qui aurait d’ailleurs également dans le collimateur les capitales européennes. En revanche, les attaques contre l’Estonie et la Géorgie seraient à mettre sur le compte de la Russie.

Face à la difficulté de porter des accusations et de répliquer, les Etats mettent en oeuvre des stratégies de défense, dans une course à l’innovation technologique. La France évoquait, en 2007, son fonds de recherche-développement, doté de 150 milliards de dollars par an, tandis que les Etats-Unis consacreraient 160 milliards à la recherche, dont 60% exclusivement à la défense. De plus, la CIA a créé son propre fonds d’investissement, In-Q-Tel, chargé de miser sur les projets innovants en matière de technologies informatiques.

Source : www.MoneyWeek.fr


wifiso2.png

Hors Ligne

Annonce

Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur agr Alfa Network: du matriel Wifi slectionn, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nh, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
6 626 06-07-2016 13:27:57 par MiscL
12 10847 27-08-2014 18:04:13 par coyotus
3 1022 21-06-2014 12:42:05 par kcdtv
info update ip symantec kali par bernardo922
3 985 18-04-2014 12:09:36 par kcdtv
INFO UNIFI UBIQUITI par BKOOL
2 1251 17-11-2013 15:33:17 par BKOOL

Pied de page des forums


Le coin des bonnes affaires, achats informatiques:


|   Alfa 1000 mW AWUS036H   |    Linksys WRT54GL   |    Misco, informatique   |   
 |    Ebay   |    PC portables   |    PC Gamers & Tuning   |    Cles USB   |   
|   Disques durs externes 2 To   |   
|   Wifi-highpower.com   |   


Server Stats - [ Generated in 0.021 seconds ]   Forum Stat - [ Most users ever online on the forum was : 150 on 20-09-2009 17:06:59 ]